LE MANOIR


 

Le Manoir de Barneville se situe en Normandie, sur la côte des îles, à 3km de la mer et 1 km du centre de la station balnéaire de Barneville-Carteret.

 

Le Manoir est labellisé depuis 2015 "Patrimoine Historique VMF".

 


 

Le Manoir était l’ancien chef-lieu d’une seigneurie territoriale, se plaçant dans la hiérarchie féodale, entre château et maison rurale.

Construit à la fin du 15éme siècle, ses fondations les plus anciennes remontraient au 12ème siècle. Il était la résidence des seigneurs de Barneville. Nous vous conseillons de lire les ouvrages de Jean Barros et, en particuliers, "le canton de Barneville-Carteret" (Côtes des Isles), "le Patrimoine", Eddition de la Côte des Isles.

 

L’entrée de la cour pavée est marquée par 5 pilastres aux chapiteaux ioniques. Face à l’entrée, le logis seigneurial, qui n’a conservé qu’une infime partie de sa construction, est constitué de l’ancienne cuisine, de l’ancien office et d’un escalier à vis desservant les étages.

 

Le bâtiment perpendiculaire au logis est composé de 3 parties distinctes : une ancienne boulangerie ayant aussi conservé un escalier à vis menant aux appartements de l’écuyer, une charretterie et des écuries dont les portes sont marquées par des bas-reliefs représentant des chevaux et les fenêtres par des frontons antiques. Ce bâtiment est soutenu par des contreforts puissants.

 

Une grande tour (environ 10 m de diamètre) fermait autrefois la cour en prolongement des écuries. Un autre corps de bâtiment datant lui du 16ème et 17ème et qui s’organise autour d’une cour jardin, est agencé en grange, cave et maison d’habitation. Cette dernière, qui était un ancien cellier, fut réhabilitée au 18ème.

 

Cette cour jardin est fermée par des ruines, un pressoir qui a conservé sa partie semi-elliptique et un bûcher. Il est raisonnable de penser que le pressoir devait autrefois relier le monumental logis seigneurial.

 

De nombreux éléments architecturaux soulignent l'authenticité de ce patrimoine normand.

 

Le Manoir était entouré de nombreux prés et terres agricoles. Aujourd’hui, la propriété n’a plus que deux prés bordés des deux ruisseaux qui alimentaient autrefois les douves du Manoir.

 

A proximité des plages du débarquement, du Mont Saint Michel et des îles anglo-normandes (Jersey, Guernesey, Sercq), la propriété s'étend sur une superficie d'1,5 hectare.